La fibre de bois

La fibre de bois est un matériau à l'efficacité thermique redoutable. Sa forte densité apporte une inertie intéressante et un déphasage qui amortit les chocs thermiques et améliore sensiblement le confort d'été. La fibre de bois est utilisable à l'intérieur comme à l'extérieur des bâtiments

Fiche d’identité de la fibre de bois

 

Coefficient de conductivité thermique : 0,038 (pour le vrac et la laine) à 0,045 W/m.°C (pour un panneau haute densité)
Formes disponibles : vrac, rouleaux, panneaux
Densité selon la forme
Laine de bois: entre 45 et 55 kg/m3
Panneaux rigides : entre 160 et 270 kg/m3
Energie grise : 58 kg/m3 (pour la laine de bois)
Epaisseur requise pour un R de 4 :
15,2 cm de laine
18 cm de panneau haute densité

 

Coûts approximatifs :
20 à 30 euros/m2 pour la laine de bois (exemple sur une épaisseur de 100 mm pour pose en cloison)
50 à 60 euros/m2 pour les panneaux de fibre de bois haute densité (exemple sur une épaisseur de 100 mm pour pose en façade)

Renouvelable (si les forêts sont durablement gérées) et recyclable, le bois est aussi un matériau peu conducteur. Massif, son efficacité thermique est acceptable, mais transformé, le bois peut devenir un isolant très efficace. Ainsi, la fibre de bois, obtenue par défibrage des chutes de scieries (bois non traités), se présente sous forme de vrac, de rouleaux ou panneaux de laine (souples) ou de panneaux rigides. Souples ou rigides les rouleaux ou panneaux se présentent sous diverses épaisseurs (de 40 à 200 mm).

La laine de bois est le plus souvent réservée à une pose intérieure, tandis que le panneau rigide sera utilisé en général en extérieur, où la forte densité apporte une inertie intéressante et un déphasage qui amortit les chocs thermiques et améliore le confort d’été. La différence majeure entre laine et panneau rigide (outre la fabrication) est leur densité. Les laines et panneaux souples se situent entre 45 et 55 kg/m3, les panneaux rigides ont une densité élevée (de 160 à 270 kg/m3), cumulant stockage de la chaleur (et donc ralentissement des flux thermiques) et protection thermique. Plus énergivores, les panneaux rigides font appel à différents modes de fabrication, avec ou sans adjuvants.

© 2001-2019 Planète Isolation - tous droits réservés

Design Wype & VOB